La mort des plantes d’intérieur est souvent due à un arrosage inadapté, notamment à un excès d’eau. Suivez nos conseils pour profiter longtemps de vos plantes. 

Comment arroser ?

La plupart des plantes peuvent être arrosées par le dessus. Arrosez cependant par le dessous celles au feuillage duveteux ou qui recouvre le terreau. De même, certaines espèces à bulbe comme les cyclamens n’apprécient pas que leur coeur soit humide. Dans le cas des orchidées, leur substrat léger composé, entre autres d’écorces, ne permet pas une rétention de l’eau. Ainsi, un apport d’eau copieux, par trempage ou arrosage nécessitera toujours un égouttage et une vidange de la soucoupe ou du cache-pot. Les racines des orchidées ne tolèrent pas l’eau de drainage stagnante. 

L’eau doit être à température ambiante et si possible peu calcaire. Si vous avez la possibilité de récolter de l’eau de pluie, n’hésitez pas à l’utiliser pour l’arrosage de vos plantes d’intérieur.

Par le dessus :

Un arrosoir à long bec permet d’atteindre facilement le terreau. Arrosez à la base du feuillage pour mouiller le terreau uniformément, puis laissez égoutter l’excédent d’eau. Cet excédent, récolté dans la soucoupe ou le cache-pot, sera utilisé les jours suivant par la plante. Attention à ne toutefois pas exagérer lors de l’arrosage.

Par le dessous :

Cette méthode évite de mouiller les feuilles, ce qui peut les abîmer ou même les faire pourrir. Laissez tremper le pot 30 minutes dans une soucoupe remplie d’eau. Videz l’eau qui reste dans la soucoupe après les 30 minutes. 

Quelle quantité d'eau ?

Appréhender le besoin en eau de votre plante est un exercice difficile. De plus, lors de la période d’acclimatation de la nouvelle arrivante, il n’est pas rare de voir des feuilles flétrir et jaunir puisque les conditions de culture sous serre sont diamétralement opposées à celles d’un appartement.

Les quelques remarques et conseils ci-dessous vont vous permettre de comprendre comment et quand vos plantes ont soif et quelle quantité d’eau leur apporter. 

Un arrosage excessif est la cause numéro un de la mort des plantes d’intérieur puisque le terreau, restant toujours humide, provoquera une pourriture des racines. Mais attention, n’oubliez pas non plus de les arroser.

Plutôt que d’arroser à dates fixes, apprenez à évaluer les besoins de vos plantes en enfonçant le doigt dans le terreau. En général, lorsqu’il est sec sur 1 ou 2 cm de profondeur, il est temps de les arroser. Si les feuilles recouvrent le terreau, soupesez la potée : légère, elle indique que le terreau est sec. 

Mouillez le terreau sans le détremper. La plupart des plantes n’appréciant pas un terreau gorgé d’eau, laissez égoutter l’excédent. 

Le terreau sèche plus rapidement dans les pots en terre cuite que dans ceux en plastique ou en céramique, car la terre cuite est un matériau poreux. 

La majorité des plantes ont moins besoin d’eau en hiver, car la croissance d’arrête. Cette période de repos est nécessaire à certaines pour refleurir. 

La règle d’or reste cependant de laisser le terreau ressuyer entre deux arrosages. Ce laps de temps varie de la température et de l’hygrométrie de votre appartement, de l’ensoleillement et du type de plante. On peut considérer que durant la belle saison, un à deux arrosages par semaine seront nécessaires, alors qu’un seul suffira en hiver. 

Flétrissement dû à un manque d'eau :

Une plante flétrie peut indiquer un manque d’eau. Vérifiez si le terreau est sec pour vous assurer que la plante a soif, car un excès d’eau peut produire le même effet. 

Remède : Placez la plante à l’ombre et remplissez un saladier d’eau tiède. Plongez le pot muni de trous de drainage dans l’eau, en le lestant s’il flotte. Faites tremper 30 minutes, puis laissez égoutter. La plante doit récupérer dans l’heure qui suit. 

Flétrissement dû à un excès d'eau :

Les plantes peuvent aussi flétrir suite à un excès d’eau, qui peut les faire mourir plus rapidement qu’un manque d’eau. 

Remède : Retirez la plante du pot et enveloppez la motte dans du papier journal ou absorbant. Remplacez le jusqu’à ce que l’humidité soit entièrement absorbée. Rempotez la plante dans du terreau frais et gardez-la à l’abris du soleil direct. Arrosez modérément pendant quelques semaines. 

Notre sélection pour vous

Rejoignez notre communauté
#gardencenter.ch