Dans la vaste famille des orchidées, les phalaénopsis, les plus faciles à cultiver, ont une longue floraison ! 

Entretien des orchidées

Emplacement : 

La température de la pièce doit être comprise entre 18 et 26°C.

Luminosité : 

Une lumière vive mais indirecte est idéale. Placez votre orchidée près d’une fenêtre orientée à l’est. 

Arrosage + Engrais : 

Faites tremper la plante une fois par semaine au printemps et en été et tous les 15 jours en hiver. Utilisez de l’eau douce, non calcaire. Vaporisez régulièrement votre plante. Faites un apport d’engrais pour orchidées une fois par mois au printemps et en été, tous les deux mois en automne et en hiver. 

Entretien : 

Cultivez la plante dans du terreau pour orchidées, dans un pot transparent pour que la lumière atteigne les racines. Evitez de couper ou de couvrir les racines aériennes  car elles pourriront. Après la floraison rabattez les tiges. 

Bien vaporiser votre orchidée

Les orchidées sont originaires de la forêt tropicale et aiment être entourées d’une humidité élevée. Dans nos salles de séjour, surtout en hiver quand on chauffe, ce pourcentage n’est généralement que de 50 à 60 % environ. Cela peut entraîner le dessèchement de la pointe et des bords des feuilles.

Pour éviter cela, vous pouvez pulvériser les feuilles et les racines aériennes avec de l’eau non calcaire une fois par jour à l’aide d’un pulvérisateur manuel.

Une alternative ? Augmentez l’humidité en posant la plante sur un lit de gravillons humides.  

Que faire si la plante perd ses fleurs ?

En principe, il est tout à fait normal que les orchidées perdent leurs fleurs de temps en temps. Ce n’est pas le résultat d’un manque d’entretien. 

Si l’orchidée a perdu toutes ses fleurs sur une tige, si aucune nouvelle fleur ne repousse et que la tige jaunit, il est conseillé de la couper. Pour cela, il y a deux possibilités :

1. La variante rapide : Raccourcissez la tige d’un centimètre environ au-dessus du deuxième ou troisième œil dormant. Une nouvelle pousse apparaîtra bientôt.

 

2. La variante du jardinier : Donnez à la plante le temps de se reposer, en coupant la tige à un centimètre au-dessus du premier œil dormant. Cela permet à ce dernier de se développer en une nouvelle pousse florale. Il vous faudra sans doute patienter un peu avant que les prochaines fleurs n’ apparaissent (jusqu’à six mois) mais l’orchidée saura vous récompenser avec des couleurs plus franches et des fleurs plus résistantes.

Les feuilles de mon orchidée changent de couleur

Les feuilles d’une orchidée doivent être vert vif. Pour les anciennes, le jaunissement est naturel. Pour les récentes, il peut être dû à un excès de lumière vive ou un manque d’engrais. Un noircissement indique un manque de lumière vive. 

Comment faire ? Adaptez si besoin la luminosité. An printemps et en été, veillez à fertiliser la plante une fois par mois. 

Les feuilles de mon orchidée sont ridées

Ce probleme est dû à une mauvaise hydratation des feuilles : La plante manque d’eau ou les racines sont abîmées. Des feuilles molles peuvent également indiquer un manque d’humidité.

Comment faire ? Des racines saines sont argentées ou vertes; des racines brunes, molles, indiquent un excès d’eau; des racines creuses, un manque d’eau. Coupez si besoin les parties très abîmées des racines et rempotez dans du terreau frais. Augmentez l’humidité en posant la plante sur un lit de gravillons humides.  

Cela fait longtemps que ma plante n'a pas fleuri...

Plusieurs mois sont parfois nécessaires pour que la plante refleurisse. Mais l’absence de floraison peut être due à un manque de lumière vive, un excès ou un manque d’engrais, ou un choc thermique. Dans certains cas, un rempotage s’impose. 

Comment faire ? Donnez plus de lumière à la plante. Fertilisez une fois par mois au printemps et en été, tous les deux mois en automne et en hiver. Rempotez la plante si besoin. Un peu de fraicheur la nuit stimule la floraison; placez la plante temporairement dans une pièce moins chaude.  

Notre sélection pour vous

Rejoignez notre communauté
#gardencenter.ch

Les Hamamélis

Le genre des hamamélis, aussi appelés noisetier de sorcière, regroupe 6 espèces naturelles réparties dans les asiatiques et américaines zones tempérées de l’hémisphère nord. Si

Lire la suite »