Garantie fraicheur Qualité professionnelle
gardencenter.ch
Garantie fraicheur Qualité professionnelle

Les framboises font parties des fruits les plus appréciés. Vous trouverez dans cet article les information et astuces pour bien réussir votre culture.

Les framboisiers portent le nom latin de Rubus idaeus, lequel fait référence au Mont Ida en où Pline aurait trouvé des pieds de framboisiers. Cette plante, utilisée autrefois pour ses vertus thérapeutiques, provient d’Asie, mais est indigènes en Europe dans les lisières et sous-bois montagneux. La culture des framboisiers étant vielle de plus de 400 ans, il existe aujourd’hui de nombreuses variétés sur le marché. Toutes les variétés ont en commun la présence de bourgeons sur la partie souterraine des rameaux de l’année précédente, d’où partiront les nouvelles pousses (appelées turions). Les variétés de framboisiers peuvent être subdivisées en deux groupes, les framboisiers non remontants et les remontants.

Les variétés non remontantes ne produisent des fruits que sur les pousses de l’année précédente et ayant passé l’hiver. La récolte aura donc lieu, en fonction des variétés, de juillet à fin août. Les variétés de ce groupe sont aussi plus productives, mais leur principal inconvénient est que leur récolte intervient en une seule fois.

Les variétés remontantes, quant à elles, fructifient au printemps sur les pousses de deux ans et à l’automne sur les pousses de l’année. La période principale de production des framboises est l’été, mais certaines variétés peuvent fructifier deux fois. Ainsi, il est possible d’obtenir des framboises sur toute l’année, et ce jusqu’aux premières gelées. Ces framboisiers, qui ont les mêmes caractéristiques que leurs cousins non remontants, produisent une première fois sur la partie supérieure des rameaux de l’année. La seconde récolte à lieu l’été suivant. Il faut toutefois souligner que cette seconde récolte est moins abondante que la première. Ainsi, il est réellement possible d’obtenir des framboises dès la mi-juin sur les pousses de deux ans jusqu’aux premières gelées sur les pousses de l’année. La récolte d’automne est certes plus abondante, mais donne aussi de plus gros fruits. Aussi, il peut être particulièrement intéressant pour le particulier gourmand désireux de prolonger la période des framboises, de planter des framboisiers traditionnels, dont la principale période de production démarre à la mi-juin, et simultanément de planter quelques variétés remontantes. Il s’agit donc souvent, pour les variétés remontantes, de ne pas exploiter à fond la fructification estivale, mais de favoriser les pousses annuelles porteuses des fruits d’automne.

Mode de conduite

En haie, tendre un fil de fer entre deux poteaux à une hauteur d’environ 1.60 m et attacher les branches une à une. Il est bien entendu possible de rajouter un second fil à environ 80 cm du sol afin d’offrir une meilleure croissance des pousses. Il est aussi possible de dédoubler les fils et ainsi de faire passer les pousses entre les deux fils. Cela évite le travail d’attachage. Un palissage en V est aussi possible, vous permettant d’un côté d’attacher les cannes en production, de l’autre les nouvelles.

Taille

Les variétés non remontantes produisant directement sur les pousses de l’année précédente, il s’agira d’éliminer les pousses ayant produit sitôt la récolte terminée afin de favoriser la croissance des nouvelles pousses. Par la suite, durant l’hiver, il faudra choisir une dizaine de pousses par mètre linéaire et éliminer toutes les branches faibles ou malades. Au printemps, dès l’apparition que les nouveaux turions auront atteint la taille de 30 à 40 cm, il s’agira de limiter leur nombre à un maximum de 15 par mètre linéaire. Cette opération a pour but, non seulement de ne pas trop fatiguer la plante, mais aussi de favoriser une bonne aération qui limitera les problèmes dus aux maladies fongiques.

La conduite des variétés remontantes ne diffère pas de celles des variétés traditionnelles. Par contre, il s’agira de rabattre la partie supérieure des cannes ayant fructifié à l’automne. Après la fructification de juin, les cannes seront coupées à raz pour laisser la place aux jeunes pousses de l’années. Durant l’été, il conviendra de sélectionner 10 à 15 pousses vigoureuses au mètre linéaire. Si l’on souhaite profiter uniquement de la récolte principale d’automne, il est possible de rabattre ces variétés complètement durant l’hiver. De ce fait, il n’y aura pas de récolte printanière, mais une très grosse récolte automnale.

Les quelques variétés ci-dessous vous permettront de faire de belles récoltes :

Variétés Maturité Fruit
Autumn Bliss Dès juin-juillet aux premières gelées Fruit moyen à gros Remontant, convient à l’altitude
Meeker Juillet Fruit moyen à gros, très aromatique et se conservant bien Non remontant, très vigoureux. Ne convient pas en altitude.
Willamette Juillet Fruits très aromatiques Non remontant, nécessite peu de soins, résistant aux maladies